Publié le 19 Mars 2017

Les carottes sont présentes dans de nombreuses recettes, mais pas toujours mises en valeur pour elle-mêmes. Elles ont l'avantage d'être présentes pendant des mois de l'année où l'offre en légumes est assez maigre, et se prêtent à de multiples préparations.

Ici, cuisinées au cumin, elles sont vraiment délicieuses, et peuvent se servir tièdes ou froides.

Carottes au cumin, oignon rouges confits et pois chiches, sauce au tahiné

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

Pour les carottes au cumin :

-800 g de carottes

-1 trait de jus de citron

-1 gousse d'ail

-cumin

-sel

-huile d'olive

 

Pour l'oignon rouge confit :

-2 oignons rouges

-sel

-huile d'olive

 

Pour la sauce au tahiné :

-3,5 cuillerées à soupe de tahiné

-1,5 cuillerées à soupe de jus de citron

-3 cuillerées à soupe d'eau

-1 petite gousse d'ail épluchée, dégermée, hachée

-1 pincée de sel

 

-200 g de boulgour ou de couscous

-250 g de pois chiches cuits

 

Préparation :

-Faire cuire le boulgour ou la semoule selon les instructions du paquet, et laisser tiédir ou refroidir

-Eplucher et découper les carottes en rondelles

-Eplucher et dégermer la gousse d'ail, et la couper en deux

-Dans une casserole, faire chauffer un peu d'huile d'olive, et ajouter du cumin

-Dès que le cumin commence à dorer, ajouter les carottes et bien mélanger

-Baisser le feu, couvrir pendant 5 minutes, puis ajouter l'ail

-Mélanger, et laisser cuire encore 10 minutes à couvert en vérifiant que les carottes n'attachent pas

-Ajouter ensuite le jus de citron et un trait d'eau, mélanger et laisser confire jusqu'à ce que les carottes soient fondantes (au moins 30 minutes en tout) et retirer l'ail

-En parallèle, préparer les oignons confits : émincer grossièrement les oignons, et les faire cuire doucement à couvert dans une peu d'huile d'olive avec un peu de sel, jusqu'à ce qu'ils soient translucides

-Préparer la sauce au tahiné en mélangeant les ingrédients de la liste, jusqu'à obtenir une consistance bien crémeuse; rectifier si besoin l'assaisonnement/l'acidité, la saveur du citron et de l'ail est variable !

 

Dressage :

-Servir tiède ou froid en disposant harmonieusement carottes, oignons et pois chiches sur le boulgour ou la semoule, et arroser de sauce au tahiné

Publié le 13 Mars 2017

On manque parfois d'imagination pour cuisiner le chou-fleur. Rôti au four avec des épices, il révèle des saveurs bien différentes de celles d'une classique cuisson à l'eau.

Une petite note levantine vient compléter ce plat avec une sauce au tahiné, pâte de sésame que vous trouverez dans les magasins bio ou moyen-orientales.

Vous pouvez servir ces tartines avec des betteraves avec un trait de citron, et arrosée de sauce au tahiné !

Ne vous laissez pas impressionner par la longueur de la recette. Plusieurs préparations différentes, mais rien de compliqué !

Tartines au chou fleur rôti au cumin, et sauce au tahiné

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

-4 belles tranches de pain au levain

 

Pour le chou-fleur rôti :

-1 petite tête de chou-fleur (600 à 800 g)

-4 échalotes

-cumin

-sel

-huile d'olive

 

Pour la purée d'amandes :

-40 g d'amandes

-1 petite gousse d'ail épluchée et dégermée

-20 g de mie de pain

-20 ml d'huile d'olive

-un peu d'eau

-une pincée de sel

 

Pour la sauce au tahiné :

-3,5 cuillerées à soupe de tahiné

-1,5 cuillerées à soupe de jus de citron

-3 cuillerées à soupe d'eau

-1 petite gousse d'ail épluchée, dégermée, hachée

-1 pincée de sel

 

Préparation :

-Découper le chou-fleur en morceaux de la taille d'une bouchée, éplucher et découper les échalotes en rondelles

-Disposer le chou-fleur dans un plat à four, le saupoudrer de cumin et sel, et arroser d'un peu huile d'olive, et bien mélanger

-Enfourner dans un four préchauffé à 210°C (Th.7) pour une trentaine de minutes, en remuant de temps en temps

-Après dix minutes de cuisson, ajouter les échalotes au chou-fleur, les saler légèrement et ajouter un trait d'huile d'olive

-Les légumes sont prêts lorsque le chou-fleur est tendre, légèrement doré sur les bords, et les échalotes translucides

-Préparer la purée d'amandes en mixant tous les ingrédients de la liste

-Préparer la sauce au tahiné en mélangeant les ingrédients de la liste, jusqu'à obtenir une consistance bien crémeuse; rectifier si besoin l'assaisonnement/l'acidité, la saveur du citron et de l'ail est variable !

 

Dressage:

-Faire griller le pain légèrement, et le tartiner de purée d'amandes

-Répartir les chou-fleur et échalotes rôtis sur les tartines, et arroser de sauce au tahiné

-Servir éventuellement avec une salade de betteraves au citron et à la sauce au tahiné

Publié le 7 Mars 2017

Revenue pleine d'idées et de paprika de deux voyages à Budapest, voici une recette d'inspiration hongroise réalisée dans ma cuisine anglaise avec un chou du marché fermier.

Les pâtes utilisées ici m'ont accompagnée de Hongrie, mais des gnocchi, spätzle ou autres pâtes fraîches seront tout à fait adaptées ici !

Chou au paprika et pâtes fraîches

Pour 6 personnes :

Ingrédients :

-720 g de pâtes aux oeufs fraîches ou 450 g de pâtes aux oeufs sèches (adapter la quantité au public !), les pâtes hongroises traditionnelles sont à mi-chemin entre les gnocchi et les spätzle

-1 gros chou vert frisé

-2 oignons

-2 gousses d'ail

-6 cuillerées de fromage frais type St Morêt

-bouillon de légumes

-2 cuillerées de paprika (un mélange 4/5 doux et 1/5 piquant pour moi)

-huile d'olive

-sel

 

Préparation :

-Découper le chou en lanières, en retirant les feuilles extérieures les plus dures et le coeur

-Le faire blanchir 5 minutes dans de l'eau bouillante et l'égoutter

-Pendant ce temps, éplucher et émincer les oignons

-Les faire revenir dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive et de sel

-Lorsque qu'il deviennent translucides, ajouter l'ail dégermé et haché, mélanger et laisser cuire deux minutes

-Ajouter ensuite le chou, et le laisser cuire 5 minutes

-Couvrir ensuite à peine de bouillon, et ajoute le paprika

-Laisser mijoter une bonne vingtaine de minutes jusqu'à ce que le chou soit bien tendre

-Faire cuire les pâtes selon les instructions du paquet

-Au moment de servir, ajouter le fromage frais au chou, mélanger et rectifier l'assaisonnement

-Servir avec les pâtes

Publié le 2 Mars 2017

Lorsqu'arrive la fin de l'hiver, le palais réclame parfois un peu de fraicheur, après un enchaînement de plats mijotés et soupes. En attendant la saison des tomates et autres crudités, encore bien loin, cette salade aux betteraves et pommes acidulées est absolument délicieuse !

Le maftoul est un type de semoule complète palestinienne au goût de noisette caractéristique. On peut le substituer par du couscous géant ou de la fregola sicilienne, mais dont les saveurs seront moins prononcées.

N'ayez pas peur de bien assaisonner, le sucre des pommes et betteraves ont besoin d'une vinaigrette ayant du répondant !

Salade de maftoul aux betteraves et pommes

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

-250 g de maftoul (ou couscous géant ou autre substitut)

-400 g de betteraves rouges cuites

-2 pommes fermes et acidulées (granny ou cox par exemple)

-quelques cerneaux de noix

-2 échalotes

-2 bonnes cuillerées de moutarde forte

-4 cuillerées à soupe de vinaigre balsamique blanc ou de cidre

-4 cuillerées à soupe d'huile de noix

 

Préparation :

-Préparer le maftoul selon les instructions du paquet, l'égoutter et le rincer à l'eau froide, avant de le laisser s'égoutter et refroidir complètement dans la passoire

-Eplucher betteraves et pommes, et les découper en petits morceaux

-Eplucher et émincer finement les échalotes, et les mettre dans le saladier avec la moutarde, le vinaigre et l'huile de noix

-Ajouter les betteraves, les pommes, le maftoul refroidi et enfin les cerneaux de noix grossièrement concassés, et mélanger

-Ajuster l'assaisonnement à votre goût et en fonction du sucre contenu dans les betteraves

 

Publié le 27 Février 2017

Le nduja est une saucisse épicée originaire de Calabre, à la consistance crémeuse, qui se tartine ou se mélange facilement à des sauces.

Dans cette recette, le piment du nduja est contrebalancé par la douceur du fromage frais ou du mascarpone. Un délice...

Conchiglioni au nduja

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

-400 g de conchiglioni

-4 cuillerées à soupe de nduja (un peu moins si vous avez peur du piment)

-4 cuillerées à soupe de fromage frais type St Morêt ou de mascarpone

-1 oignon

-1 gousse d'ail

-thym

-huile d'olive

-sel, poivre

 

Préparation :

-Eplucher et émincer finement l'oignon, et le faire suer dans de l'huile d'olive avec un peu de sel

-Faire cuire les pâtes en suivant les instructions du paquet

-Lorsque l'oignon est translucide, ajouter l'ail épluché, dégermé et haché, ainsi que le thym, mélanger et laisser cuire une minute

-Ajouter le nduja, mélanger, puis finaliser la sauce en ajoutant le fromage frais, et en assouplissant le tout avec un peu d'eau de cuisson des pâtes, et rectifier l'assaisonnement

-Ajouter les pâtes égouttées et bien mélanger afin que la sauce enrobe bien les conchiglioni

Rédigé par Elodie

Publié dans #Plats, #Hiver

Publié le 20 Février 2017

Inspirée d'une recette de la journaliste culinaire britannique Diana Henry (dont je recommande vivement l'ouvrage Simple !), j'ai un peu simplifié cette recette en l'adaptant au contenu de mes placards.

Quelques ingrédients un peu inhabituels peut-être, mais la recette en elle-même est très simple de réalisation !

Courge butternut et champignons rôtis au miso

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

-200 g de riz complet

-1 courge butternut (environ 800 g)

-400 g de champignons portobello (larges champignons de Paris bruns)

-2 petites poignées de pousses d'épinards

-2 gousses d'ail

-1,5 cm de racine de gingembre

-2 cuillerées à soupe de pâte de miso blanc

-2 cuillerées à soupe de sauce soja

-1 cuillerée à soupe de miel

-1,5 cuillerée à soupe de vinaigre de riz

-une pincée de piment

-le jus d'un demi-citron

-4 cuillerées à soupe d'huile d'arachide ou de tournesol

 

Préparation :

-Découper la courge butternut en morceaux de 6 cm sur 2 cm environ, en retirant les graines mais sans l'éplucher

-Disposer la courge dans un plat à four, et l'arroser d'une cuillerée à soupe de sauce soja mélangée à 2 cuillerées à soupe d'huile (le plat doit être choisi sachant que les champignons y seront ajoutés ultérieurement !)

-Enfourner 30 minutes à 190°C (Th 7), en surveillant et remuant de temps en temps si nécessaire

-Faire cuire le riz selon les instructions du paquet

-Mélanger dans un bol le gingembre épluché et émincé, l'ail épluché, dégermé et haché, la pâte de miso, le vinaigre, le miel, le jus de citron, le piment et le reste de soja et d'huile

-Après 30 minutes, retirer le plat du four et ajouter les champignons, pieds en l'air, et arroser courge et champignons de la sauce au miso

-Enfourner à nouveau pour 30 minutes environ, en surveillant

-Sortir le plat du four, et ajouter les épinards sur le dessus, qui vont fondre sous l'effet de la chaleur

-Servir les légumes sur le riz égoutté dans des bols, en arrosant du jus de cuisson au miso

Publié le 13 Février 2017

Une recette inspirée du magazine Zeste. Sous ces airs de simplicité, et presque de pauvreté, ce plat est un régal, très parfumé et plein de contrastes entre le sucré et le fondant des oignons caramélisés, la chaleur des épices et la fraîcheur du yaourt.

Qui plus est, les lentilles sont une mine de bonnes choses, pleines de fibres, de fer et protéines, ainsi que de nombreux autres minéraux et vitamines. Alors n'hésitez pas à tester ce plat délicieux !

Lentilles et riz à la libanaise

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

-100 g de lentilles vertes du Puy

-100 g de riz basmati

-2 gros oignons

-2 gousses d'ail

-25 cl de bouillon de volaille ou de légumes

-1/2 cuillerée à café de curcuma

-1/2 cuillerée à café de cannelle

-125 g de yaourt à la grecque

-huile d'olive

-sel, poivre

 

Préparation :

-Eplucher et émincer l'oignon en fines lanières, et le faire confire doucement dans un peu d'huile d'olive, avec un peu de sel et à couvert, en remuant de temps en temps (entre 10 et 20 minutes, arrêter la cuisson lorsque l'oignon est translucide et sucré)

-Faire cuire les lentilles dans un grand volume d'eau non salée, en commençant la cuisson à froid, pendant 25 minutes à partir de l'ébullition (garder une petite ébullition tout au long de la cuisson, mais ne pas cuire à feu trop fort

-Egoutter les lentilles, les mettre dans une grande casserole avec le riz, quasiment toutes les épices, l'ail épluché, dégermé et haché, et la moitié des oignons

-Couvrir du bouillon et couvrir

-Porter à ébullition et baisser le feu en laissant cuire le riz doucement, sans remuer

-Après 10 minutes, couper complètement le feu et laisser le riz terminer de cuire dans la vapeur pendant 5 minutes

-Mélanger le reste des épices au yaourt, ainsi qu'un peu de sel et un filet d'huile d'olive

-Servir les lentilles au riz surmontées des oignons confits réservés, et accompagner de la sauce au yaourt

Publié le 10 Février 2017

Les courges ont le considérable avantage de se conserver plusieurs mois, et bien que la pleine saison soit en automne, il est possible de les apprécier presque jusqu'au bout de l'hiver !

Comme beaucoup d'autres courges, le potimarron est très riche en vitamines A et C.

La vitamine A est un puissant antioxydant assure la bonne santé de la peau et des muqueuses (dont les yeux !). Elle est présente dans de nombreux fruits et légumes rouges ou orange, et est donc moins présente dans l'alimentation hivernale.

N'oubliez donc pas les courges dans vos menus d'hiver, elles sont déclinables à l'infini, et toujours délicieuses !

 

Omelette potimarron, chorizo et brebis

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

-300 g de potimarron épépiné (mais avec la peau)

-1 petit oignon rouge

-1 petite gousse d'ail

-40 g de chorizo en petits dés

-40 g de fromage de brebis (type ossau iraty ou manchego)

-4 oeufs

-thym

-huile d'olive

-sel, poivre

 

Préparation :

-Eplucher et émincer grossièrement l'oignon rouge, éplucher, dégermer et hacher l'ail, et découper le potimarron sans l'éplucher en dés de 2 cm de côté environ

-Dans la poêle qui servira à la cuisson de l'omelette, faire suer l'oignon rouge avec un peu d'huile d'olive et de sel

-Lorsqu'il est translucide, ajouter l'ail et mélanger

-Ajouter la courge, un peu de sel supplémentaire et du thym

-Remuer puis laisser cuire doucement à couvert pendant une douzaine de minutes, en remuant de temps en temps

-Lorsque la courge est tendre, ajouter le chorizo et mélanger

-Battre les oeufs dans un bol et assaisonner (ne pas trop saler car la feta et le chorizo sont déjà très salés)

-Augmenter un peu le feu sous la poêle, puis verser les oeufs

-Lorsque l'omelette commence à prendre, ajouter le fromage en copeaux sur le dessus, et le lasser fondre légèrement

-Servir dès que la cuisson est à votre goût !

Publié le 5 Février 2017

Un velouté réconfortant, crémeux à souhait, et délicatement parfumé à l'aneth.

Saviez-vous que la pomme de terre n'est pas seulement une source d'amidon ? Elle est également riche en fibres, ainsi qu'en potassium, magnésium et vitamines C et B6 !

Crème de pommes de terre à l'aneth

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

-600 g de pommes de terre farineuses

-150 g d'échalotes

-150 g de fromage frais (type St-Morêt, version semi légère possible)

-1 bouquet d'aneth

-huile d'olive

-sel, poivre ou baies roses

 

Préparation :

-Eplucher et émincer les échalotes

-Les faire fondre avec un peu d'huile d'olive et un peu de sel dans une cocotte

-Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre et les couper en morceaux grossiers

-Lorsque les échalotes sont translucides, ajouter les pommes de terre, et bien les mélanger aux échalotes et saler

-Couvrir d'eau à hauteur, et laisser cuire une petite demi-heure, jusqu'à ce que les pommes de terre soient bien tendres (ajouter un peu d'eau supplémentaire en cours de cuisson si nécessaire)

-Effeuiller l'aneth et l'ajouter à la soupe (on peut en réserver un peu pour la déco)

-Mixer le tout au mixeur plongeant

-Lorsque la consistance devient lisse, ajouter le fromage frais, et mixer à nouveau

-Servir avec pour les gourmands un peu de fromage frais supplémentaire, quelque brins d'aneth, et un peu de poivre ou de baies roses selon les goûts !

Publié le 24 Janvier 2017

Une tourte gourmande qui a fait l'unanimité !

Dégustée à Noël, cette recette sera également parfaite tout au long de l'hiver.

Tourte de pintade aux cèpes

Pour 1 tourte :

Ingrédients :

-2 rouleaux de pâte feuilletée

-1 pintade (seule la moitié sera utilisée dans la tourte, donc vous pouvez, au choix, faire deux tourtes, ou utiliser la moitié en fricassée par exemple)

-200 g de champignons de Paris

-35 g de cèpes séchés

-500 g de poireaux

-150 g de lardons fumés

-10 cl de vin blanc

-20 cl de crème

-1 jaune d'oeuf

-sel, poivre

-huile d'olive

 

Préparation :

-Placer la pintade dans un plat à four, arroser d'un mince filet d'huile d'olive, saler légèrement et enfourner pour 45 bonnes minutes à 200°C (Th.7), en arrosant avec un peu d'eau ou de bouillon de temps en temps

-Pendant ce temps, mettre à réhydrater les cèpes dans un bol, dans de l'eau juste bouillie

-Emincer les poireaux, et les faire revenir avec un peu d'huile d'olive et de sel, et poursuivre leur cuisson à feu doux et à couverts, jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres

-Emincer les champignons de Paris

-Faire fondre les lardons à sec dans une sauteuse, puis ajouter les champignons de Paris

-Lorsque les champignons ont bien réduit, ajouter les cèpes émincés

-Lorsque la pintade est cuite, la laisser refroidir un peu et l'effilocher, en en prélevant environ la moitié (il est important de panacher les morceaux utilisés, blanc, cuisse, haut de cuisse...)

-Ajouter la viande aux champignons, ainsi qu'un peu de l'eau de réhydratation des cèpes et le vin blanc, et faire réduire

-Poivrer, et ajouter la crème, mélanger et porter à peine à ébullition

-Dans une tourtière, disposer une des pâtes feuilletées sur du papier sulfurisé en faisant dépasser les bords, et la piquer à l'aide d'une fourchette

-Disposer les poireaux dans le fond de la tourte, puis recouvrir de la pintade aux champignons

-Recouvrir de la deuxième pâte, souder les bords en les roulant et réaliser une cheminée au centre (soit un trou d'environ 2 cm de diamètre)

-Enduire au pinceau de cuisine la tourte de jaune d'oeuf

-Enfourner la tourte pour une quarantaine de minutes à 210°C (cuisson à surveiller et ajuster selon votre four !)

-Laisser tiédir 10 minutes avant de découper la tourte et de la servir avec une salade

Tourte de pintade aux cèpes

Rédigé par Elodie

Publié dans #Plats, #Hiver