750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recettes vertes pour cordons bleus

Un brin de créativité suffit pour sublimer les produits qui vous entourent. (Ré)apprenez à suivre les saisons, (re)découvrez des fruits, légumes et herbes oubliés, et passez une délicieuse année en appréciant chaque saison à sa juste valeur !

Pickles de chasselas

Les pickles sont ma nouvelle passion depuis l'année dernière... Oignons, radis, betteraves... j'ai testé beaucoup de légumes, de méthodes, et d'assaisonnements différents !

Aujourd'hui je vous propose une variante un peu originale, qui m'a été inspirée par la carte d'un de mes restaurants bio et végétariens (même vegan) préférés, So Nat.

Ces pickles accompagnent parfaitement un fromage à pâte dure, comme le beaufort par exemple !

Pickles de chasselas

Pour un pot en verre de 400 ml :

Ingrédients :

-1 belle grappe de raisins chasselas (ou autres petits raisins blancs bien sucrés)

-10 cl de vinaigre de cidre

-20 cl d'eau

-1 cuillerée à café de miel (facultatif, si vous souhaitez des pickles un peu plus sucrés)

-1 pincée de quatre épices

 

Préparation :

-Stériliser le pot et son couvercle en le plongeant quelques minutes dans de l'eau bouillante

-Laver le raisin et le découper en petites grappes et les disposer dans le pot

-Dans une casserole, faire chauffer le vinaigre, l'eau, les épices et le miel si utiliser

-Dès le démarrage de l'ébullition, couper le feu et verser le mélange sur les raisins jusqu'en haut du pot, et fermer le couvercle

-Laisser refroidir puis conserver dans un placard pendant plusieurs mois, et au frais après ouverture

Il est idéal de patienter au moins une semaine après préparation pour arriver à un équilibre des saveurs. Les pickles ne sont pas une science exacte, vous pourrez adapter selon vos goûts et l'usage prévu (proportion de vinaigre, de miel...)

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Elodie

Commenter cet article