750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recettes vertes pour cordons bleus

Un brin de créativité suffit pour sublimer les produits qui vous entourent. (Ré)apprenez à suivre les saisons, (re)découvrez des fruits, légumes et herbes oubliés, et passez une délicieuse année en appréciant chaque saison à sa juste valeur !

Ribs de porc braisés au soja

Quasiment pas de préparation pour ces ribs ultra fondant et parfumés.

Il s'agit juste d'anticiper la marinade (la veille) et la cuisson (deux heure avant de passer à table)

Une purée de courge violon de la Ferme des Alluets à Bouafle était un accompagnement parfait !

Ribs de porc braisés au soja

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

-800 g de travers de porc environ (il y a beaucoup d'os !)

 

Pour la marinade :

-4 cuillerées à soupe de sauce soja

-2 cuillerées à soupe de miel

-1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre

-1 cuillerée à café d'huile de tournesol

-1 petit morceau de gingembre frais, épluché et rapé

-1 gousse d'ail épluchée, dégermée et hachée

-1 pincée de quatre épices

-5 graines d'anis vert

 

Préparation :

-La veille : dans une cocotte passant au four, mélanger tous les ingrédients de la marinade

-Disposer les travers de porc dans la cocotte, et les badigeonner de cette marinade de tous les côtés

-Laisser reposer au frais toute la nuit, et retourner une fois la viande, par exemple le matin au réveil

-Deux heure avant de passer à table, allumer le four à 150°C (Th.5) et enfourner la cocotte avec le couvercle, la partie chair des travers vers le bas (directement en contact avec la marinade)

-Retourner la viande au bout d'une heure et demie, puis laisser encore une demi-heure, quitte à réduire un peu la température si la viande commence déjà à s'effilocher

Délicieux avec une purée de courge donc, mais aussi plus classiquement avec une purée de pommes de terre par exemple !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Elodie

Commenter cet article